E MEDAILLES

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
 
          

 

Info: Votre navigateur n'accepte pas les cookies. Pour mettre les produits dans votre panier d'achat et les acheter, vous devez activer les cookies.

MEDAILLE CROIX DU COMBATTANT

MEDAILLE CROIX DU COMBATTANT, modèle ordonnance.
30.00 €*
*(TVA 20 % comprises)

MEDAILLE DE LA CROIX DU COMBATTANT

Médaille pendante ordonnance.

Fabrication française. Qualité officielle.

Création le 28 juin 1930.

 

LA DISTINCTION

 Le ruban est bleu horizon et coupé dans le sens de la longueur de sept raies d couleur rouge garance, qui est en fait le rappel de différents uniformes français de la Grande Guerre.

Pour la médaille métal, le modèle de gravure est conforme à celui choisi par le jury présidé par Maginot, le graveur DOUMINC. Le dessin reprend une croix pattée en bronze monobloc dont les quatre extrémités se dédoublent légèrement. Un médaillon central est délimité par une couronne de laurier stylisée, à leur jonction. A L’avers le profil gauche d’une Marianne coiffée du bonnet phrygien, que recouvre un casque avec une mention REPUBLIQUE FRANCAISE. Au revers, on trouve un glaive, pointe en bas, avec une légende explicite « CROIX DU COMBATTANT », disposée en arc de cercle.

 

BENEFICIAIRES

Par définition, seuls les titulaires de la Croix du Combattant peuvent porter cette distinction. Mais il est important de consulter les textes particuliers qui traitent des conflits ou opérations militaires, qui permettent de délivrer cette médaille.

 

CONDITIONS

Les conditions sont énoncées pour chaque conflit, dans le Code des Pensions Militaires d’Invalidité, en vue de l’octroi de la carte du combattant qui donne droit, de fait, au port de la CROIX DU COMBATTANT. Différents articles gèrent les différents conflits. Ainsi l’article R.224C concerne les anciens combattants de 1939-1945, l’article R.224 C.IV ceux d’Indochine et de Corée, l’article R.224 D ceux d’Afrique du Nord, et l’article R. 224 E ceux des autres opérations ou missions.

Notons que les dispositions évoluent régulièrement, et qu’il existe en parallèle de la procédure normale, une procédure exceptionnelle pour les personnes ayant pris part aux opérations de guerre, hors conditions normales. En ce sens, il est important de surveiller l’évolution de la législation.

Un grand nombre d’avantages découle de l’obtention de cette médaille.

Retraite du combattant, retraite mutualiste, accueil en maison de retraite ONAC, accueil à l’Institut National des Invalides, Prêts sociaux, aides financières, gratuité des transports régionaux.

Le privilège de recouvrir un cercueil du drap tricolore a été accordé aux titulaires de la Croix du Combattant.

L’arrêté du 29 avril 2010 fixe les caractéristiques de la nouvelle carte du combattant (photo, indications obligatoires, date et lieu de délivrance). Cette carte est plastifiée.

 

 

HISTORIQUE

La loi du 19 décembre 1926 a créé, 8 ans après la fin de la première guerre mondiale, la carte du Combattant au profit des gens de l’ONAC, combattants de 1914-1918, combattants de 1870-1871 et combattants des campagnes coloniales antérieures au premier conflit mondial.

La loi du 28 juin 1930 a créé la médaille officielle au profit des titulaires de cette carte.

Une nouvelle croix du combattant a été créée durant l’Occupation, puis interdite dès la Libération en 1944.

Le bénéfice des dispositions de cette loi initiale du 28 juin 1930 a été porté au profit des Combattants de la guerre de 39-45, et d’Indochine et de Corée.

Puis aux Combattants ayant participé aux opérations engagées en Afrique du Nord, pendant 120 jours dans les conditions suivantes : Algérie du 31 octobre 1954 au 2 juillet 1962, Maroc du 1er juin 1953 au 2 juillet 1962, et en Tunisie du 1er janvier 1952 au 2 juillet 1962.

Un arrêté du 12 janvier 1994 a ouvert le droit à la carte du combattant pour ceux qui ont participé à des opérations dans de nombreux pays.

Plus récemment, un assouplissement législatif permet l’obtention de cette carte aux personnes ayant eu des services effectués en Algérie après le 2 juillet 1962, sous réserve d’avoir commencé avant cette même date, et s’étant poursuivis sans interruption.

 

ACCESSOIRES COMPLEMENTAIRES

En complément, il existe les insignes boutonnière fixe-ruban, les rappels tissu dixmude, et la médaille miniature de la Croix du Combattant.

CATEGORIES

Identification


Lister tous les produits


Recherche avancée





Perdu votre mot de passe ?
Oublié votre identifiant ?
Pas encore de compte? Inscription

Mon panier

Cart
Votre panier est actuellement vide.